Télécharger
Brochure 2020
RederBro Brochure (2020).pdf
Document Adobe Acrobat 7.1 MB

RederBro s'associe à mon Mon Tro Breizh® pour vous faire découvrir la Bretagne.

 

Le Tro Breizh®, c’est historiquement le « Tour de la Bretagne », le « Pèlerinage aux Sept Saints » dont l’origine remonte au Moyen-Age et plonge ses racines au coeur des traditions pré-chrétiennes et des cultes druidiques.

 

Mon Tro Breizh® redit cette histoire commune qui s’enracine dans le fond des âges. Mon Tro Breizh®, c’est le ''d’où je viens'' de la Bretagne mais c'est aussi son ''ouvre les yeux et ton cœur et regarde qui je suis vraiment''.

 

La tradition veut que tout breton se doit de faire le Tro Breizh pour accéder au paradis.

Il est entendu qu'il est préférable de la faire de son vivant car, de sa mort il n'est possible de le faire qu'en avançant d'une longueur de cercueil par jour, ce qui représente environ 1000 ans...

 

Les 7 saints et la naissance de la Bretagne :

Les gens le savent peu mais, depuis la fin de l'Empire Romain le nom ''BRITTANIA'' (Bretagne / pays des Bretons) représente l'île de Bretagne (Brittania Major / Grande-Bretagne) et la Bretagne continentale (Brittania Minor / Petite Bretagne).

 

Dans la mythologie chrétienne bretonne, Domnonée était une jeune bretonne insulaire qui prétendait que la naissance de jumeaux était le résultat du péché. Dieu l'ayant entendu voulu lui donner tord et elle accoucha de 7 garçons les fameux ''Seizh Breur'' : Brieg, Paol, Tugdual, Padern, Kaourintin, Samson et Maloù. Domnonée impressionnée souhaita les tuer mais Dieu les protégea et pour leur sécurité furent envoyés en Armorique, non loin de l'actuelle ville de Lannion où une chapelle leur est dédiée. Devenus adultes, chacun d'eux parti vivre dans différentes localisations de l'Armorique afin d'apporter la parole du Christ, donnant ainsi naissance à la Petite-Bretagne.

 

Ce mythe qui s’écrit sur une trame chrétienne est particulièrement imprégné de tradition celtique,  notamment par son aspect à la fois historique et légendaire. En effet, les 7 saints ont existé mais c'était par le fait d'être breton et chrétien qu'ils étaient frères, cinq étaient insulaires et deux du continent.

 

Il semble que ce soit le roi Nominoé qui créa les premiers éléments du Tro Breizh en se fondant sur la mythologie des 7 frères/saints et en reprenant le principe circulaire typiquement celtique appliqué à l'ensemble de la Bretagne. A l'époque, le puissant Empire Franc Carolingien n'ayant pu conquérir la Bretagne par la force des armes prétendait à exercer une souveraineté au titre de l'organisation administrative de l'église romaine. Nominoé entreprit de clarifier la situation en démontrant que la pratique religieuse ne passait pas par l'Empire franc et qu'elle était propre à la Bretagne.

 

Le Tro Breizh :

Généralement perçu dans l'imaginaire du moyen-âge, le concept du pèlerinage est bien plus ancien et se retrouve dans de nombreuses civilisations.

 

De manière intéressante l'un des plus anciens pèlerinage connu est lié aux Bretons. Il y a plus de 4000 ans, les Bretons venaient de toute l'île de Bretagne pour se rendre à Stonehenge. Généralement, les pèlerinages se déroulent vers une destination mais ils existent aussi sur le principe circulaire.

 

Le pèlerinage est une démarche volontairement en parenthèse à la vie quotidienne.

Réalisé à plusieurs ou en solitaire, à date fixe ou en continuité, il construit ou reconstruit un lien.

Ce lien est perçu comme un équilibre entre la nature, l'esprit, les gens du présent et ceux du passé, soit un ensemble qui forme un tout mais aussi une continuité.

 

Peut-être encore plus pour les Celtes/Bretons, cette construction du lien est un élément fondamental au point qu'il a traversé les siècles, les millénaires et même les religions.

 

Partir en Tro Breizh, c'est prendre le temps de se retrouver au sein de cet ensemble et cette continuité.

Une démarche très ancienne et très importante de la culture celtique/bretonne.

Une rencontre sur le terrain, en face à face, avec l'histoire de l'un des plus anciens pays d'Europe.

 

Mon Tro Breizh® en EFFLAMM STREETNAER :

Traditionnellement réalisé à pied, les pèlerinages sur de longue distance ont parfois fait appel à l'usage des chevaux, chariots et à partir du 19ème siècle du train.

 

L'EFFLAMM STREETNAER est un véhicule idéal pour découvrir le pays et son silence favorise la rencontre.

Il permet d'ouvrir le Tro Breizh à tous ceux qui par le temps disponible ou leur aptitude physique n'auraient pu le faire.

Il permet aussi de réaliser le Tro Breizh d'une manière originale mais sincère.

 

Les participants recevrons le même ''Tremen Hent'' et ''Parchenn'' et s'engagent à respecter la courtoisie bretonne en souhait ''Demat'' aux personnes rencontrées.


An Tremen Hent–Passer le Chemin


Comme un chemin qui ne se déploie que lorsqu’on l’emprunte, comme une promesse qui ne se révèle que quand la tient, je suis ce pliage, cet accordéon qui ne se gonfle qu’avec l’air des kilomètres parcourus, qu’au souffle des mûrissements. Je suis la musique de celui qui itinère, je deviens sa partition, sa mémoire…

Ni passeport, ni sauf-conduit, ni laisser-passer, ni login, mon fébrile cartonnage ne témoigne que de ses avancées et de ses progressions. Je m’imbibe de l’encre de ses rencontres, je les collectionne comme un grand générique qui signera son itinéraire, je les raconte pour des générations, et je sais qu’il en vivra longtemps à son retour.

Moi, An Trement Hent, je rappelle que la destination est moins importante que le chemin parcouru, je crie qu’il faut regarder ce qui a été fait et pas seulement ce qui reste à faire, je témoigne des tampons de la vie qui s’imprime à jamais au cœur de celui qui bouge en lui.

Au crépuscule de chacune de mes journées de marche, je donne à tamponner mon Tremen Hent, là où je le veux, là où j’ai envie. Plus qu’un peu d’encre déposé sur un carton plié, c’est l’occasion d’un échange, d’un partage, autant de cailloux jetés sur la route pour retrouver le chemin de soi-même.


Ar Parchenn – Le Parchemin


Je ne suis pas récompense mais reconnaissance, je ne suis pas attestation mais mémoire, je ne suis pas diplôme mais témoin, je ne suis pas ligne d’arrivée mais rampe de lancement… Moi, Ar Parchenn, je dis ce que vous étiez et ce que vous êtes devenus, je raconte votre Tro Breizh ® autant que le tour que vous avez fait de vous-mêmes.

Par la voix des Saints Fondateurs, c’est toute l’âme de la Bretagne qui en un cachet de cire s’imprègne désormais en vous :

Nous, les Saints Fondateurs de la Bretagne,

Paul Aurélien, Tugdual, Brieuc, Malo, Samson, Patern,
Corentin, Melaine et Clair

Témoignons que, de votre vivant, vous avez :

Accompli le Tro Breizh ®, antique “Pèlerinage aux Sept Saints de Bretagne”, enracinant ainsi votre démarche
dans le fond des âges tout en relisant, pas à pas, votre histoire personnelle 

Bouclé la boucle en redessinant avec le bout de vos semelles le “Vieux Pays de nos Pères” qui vous aura permis de vous redécouvrir et de vous régénérer 

Effectué le Tro Breizh ® en direction du soleil levant, à la découverte d’une Bretagne fière et innovante,
pour vous inventer des demains sans pareils